Des nouvelles d'Anne-Gaëlle


annegaelleJe m'appelle Anne-Gaëlle, je suis professeure des écoles, et j'habite au sud de NANTES, en Vendée.
J'ai découvert en janvier 2008 que j'avais le syndrome de Moya Moya.
Tout a commencé le 22 décembre 2007 alors que j'empruntais la voiture de mes parents. J'ai été paralysée du membre supérieur droit : impossible de passer les vitesses. Après un nouveau malaise, les pompiers sont venus me chercher et m'ont conduite à l'hôpital de LAVAL où le diagnostic posé fut celui de malaise vaso-vagalsyncope associant un ralentissement cardiaque à une baisse de la tension artérielle.
De retour chez mes parents j'ai refait les mêmes malaises. J'ai donc été conduite au MANS aux urgences, puis  à ANGERS et c’est là que l'on m'a dit que j'avais le syndrome de Moya Moya.
Et depuis début janvier, je n'ai refait aucun malaise de ce genre. Jusqu'au 2 juin 2008 :
quand cela m'est arrivé, je suis de nouveau tombée tout doucement et sans perdre connaissance. J'ai été transférée vers 18h à l'hôpital Nord de NANTES-STHERBLAIN où, aussitôt arrivée, ils m'ont fait passer une IRM.
Le lendemain j'ai repassé un EEG, puis une scintigraphie, et enfin une artériographie.
Le mercredi, le neuro-chirurgien m'a parlé de l’intervention qui aurait lieu le mardi suivant.
Ils allaient me faire une anastomose.
Après l'intervention, qui s'est très bien passée,  je suis sortie de l'hôpital, il y a 15 jours et aujourd'hui tout va très bien : je revis.
L'équipe des médecins souhaite me revoir mi septembre pour faire des examens de contrôle et éventuellement faire l'autre côté


Bonsoir,
 
Je souhaiterais ajouter des nouvelles à mon état de santé dans mon témoignage :
Après plusieurs dépressions, suite à l'acceptation de la maladie qui m'est "tombée dessus" assez "brutalement" et la chirurgie qui a suivi assez rapidement (janvier 2008 diagnostic de la maladie, juin 2008 chirurgie), j'ai réussi à m'en sortir à l'aide d'homéopathie !!!
Et en mars 2011 j'ai appris que j'étais enceinte, les premiers mois ont été assez durs, les symptomes de la grossesse se faisant sentir (fatigue, nausées, etc). J'ai donc été arrêtée les 3 premiers mois de la grossesse ce qui correspondait à la fin de l'année scolaire pour moi.
Mon médecin traitant et mon neurologue, ainsi que mon gynécologue m'ont suivie de près : ils ne souhaitaient pas que je reprenne en septembre. Or à la fin de l'année scolaire j'avais réussi à avoir un mi-temps. J'ai donc repris en septembre à mi-temps et j'ai tenu jusqu'au vacances de la Toussaint qui débutaient, cette année le 23 octobre.
Ensuite j'ai été arrêtée à partir du 31 octobre pour un congé pathologique.
Le terme de ma grossesse était prévu pour le 26 décembre mais étant donné mes problèmes de santé liés au moya-moya, une césarienne devait être prévue 15 jours avant le terme, donc ces jours-ci.
Mais bébé n'en a fait qu'à sa tête et est arrivé le 8 novembre 2011 avec un poids de 2,245kg pour 45.5cm. J'ai eu, comme prévu une césarienne, mais avec anesthésie générale étant donné que la veille j'avais pris mon kardégic (aspirine).Elle, car c'est une petite fille, Hanaé, a eu une petite insuffisance respiratoire et a dû passer une dizaine de jours en soins intensifs puis ensuite à peu près le même temps en néonat'.
Depuis le 25 novembre 2011 elle est rentrée avec un poids de 2,555kg. Elle a eu un mois et pèse désormais 2,9kg et se porte bien. Elle comble ses parents.